Vous êtes ici : Accueil > Une " Ecole Innovante" > L’expérimentation d’usage de tablettes iPad > Concevoir un exposé avec une tablette en cours moyen
Publié : 30 mai 2012

Concevoir un exposé avec une tablette en cours moyen

A l’occasion de l’expérimentation des tablettes iPad à l’école des Chartreux, les élèves de la classe de Cours Moyen ont utilisé la tablette comme outil de travail pour réaliser plusieurs exposés en histoire sur des personnages historiques comme Gutenberg ou encore Christophe Colomb.

A l’aide d’une connexion Internet et de l’application Pages, les élèves de CM1 ont pu préparer, organiser et finaliser leur travail.

Ils ont ainsi utilisé la tablette pour faire des recherche sur le web à partir du navigateur internet. Les élèves, habitués à la manipulation du copier-coller, ont alors agi d’une autre manière. Les images et autre supports que les élèves souhaitaient intégrer dans leur exposé furent enregistrés dans l’album multimédia de la tablette appelé Pellicule. Ensuite, à partir de l’application Pages, ils ont pu insérer ce document et l’accompagner de leurs propres phrases. Son utilisation est apparu comme très intuitive et simple d’usage. Elle permet en quelques mouvements , selon l’enseignant, de créer une leçon, une trace écrite illustrée, une dictée à l’adulte qui peut être mis en forme et être plus agréable à suivre et à apprendre.

Il en est de même pour les élèves pour qui l’appropriation des manipulations de la tablette et de l’application Pages ont été très rapides et efficientes. Les élèves ont pu facilement mettre en page (agrandissement du traitement de texte et d’images , ajout d’illustrations, déplacement des zones de texte et des images) et réaliser des productions pertinentes comme le souligne l’enseignant Pierre MESSAUT :

"Pour cette première tentative, les productions des élèves sont intéressantes mais manquent un peu de précisions, du à la qualité de la recherche sur Internet , notamment la pertinence des mots clés choisis. L’utilisation de la tablette est un outil convaincant, il fait gagner du temps aux élèves pour chercher des infos et pour préparer leur exposé en même temps avec un travail fini dont ils sont fiers visuellement aussi".

Explication par une élève

La tablette permet donc un gain de temps pour l’association entre la recherche et la production. Le fait que l’application soit tactile rend également l’exploitation du traitement de texte plus facile pour les élèves, malgré un léger temps d’appropriation du clavier, qui n’est pas si intuitif dans son usage que l’on pourrait le penser. Ce point est, du reste, développé dans un article spécifique à ce sujet.

Une fois le travail terminé, les élèves ont pu présenter à leurs camarades de classe leur travail. Un élève manipulait l’iPad pour faire défiler la production mais aussi agrandir les images pour plus de lisibilité alors qu’un autre faisait une présentation dynamique.

Ce type d’usage s’est révélé assez concluant, tant pour la partie de préparation d’un exposé que pour celle de la présentation. Le gain de temps, la motivation accrue des élèves du à l’usage, entre autre, de la tablette tactile, et la souplesse d’utilisation ont permis à l’enseignant d’être au plus près des élèves pour les différentes phases de conception. Traditionnellement, certaines phases de recherches sont faites à la maison ou hors temps scolaire par manque de temps en classe. Pour cette activité de classe, les élèves ont travaillée 2 séances de 45 minutes avant de faire leur présentation.

Parallèlement, certains élèves ont réalisé un cours reportage en utilisant les outils de photos et de vidéos de l’iPad pour mettre en valeur le travail et les manipulations des élèves pour concevoir leur exposé.

Il apparait ainsi que préparer et présenter des exposés prend une dimension différente de l’approche de travail plus classique. La motivation des élèves est accrue tout comme la qualité de leur production. La possibilité de revenir facilement sur le texte tapé à l’écran, le modifier et l’enrichir n’est plus un frein mais ce fait plus volontairement par les élèves. Il en est de même pour la mise en page d’illustrations issues du web.

Au delà de l’expérimentation, un travail de préparation d’exposé par ce biais, est réalisé en classe de CE1/CE2 s’appuyant sur l’application Paperhelper qui permet un partage d’écran entre le texte trouvé sur Internet et la production de phrase issue de cette même recherche.

Cette activité illustre bien l’association pertinente d’un usage d’outil numérique, pour un travail pédagogique couramment répandu dans les classes. Il permet de travailler des compétences de maitrise de la langue mais aussi de maitrise des techniques usuelles d’information et de communication, renvoyant ainsi aux piliers 1 et 4 du socle commun que l’élève peut acquérir de manière plus autonome et le rendre ainsi encore plus acteur de ses propres apprentissages.

Pierre MESSAUT - Enseignant à l’école des Chartreux

Sébastien CHERITAT - Enseignant à l’école des Chartreux et ATICE départemental
Réfèrent Environnement Numérique de Travail (ENT) et classe mobile (Tablette - Ordinateur portable)

Mai 2012