Vous êtes ici : Accueil > Une " Ecole Innovante" > La baladodiffusion > Une dictée du jour baladodiffusée
Publié : 14 juin 2012

Une dictée du jour baladodiffusée

Dans le cadre de l’usage des outils numériques à l’école des Chartreux à Issy-les-Moulineaux(92), la classe de CE1/CE2 a utilisé les baladeurs numériques pour une activité d’orthographe.

Chaque élève disposait d’un casque et d’un baladeur pour réaliser à son rythme le travail demandé.

L’enseignant avait auparavant enregistré la phrase de dictée à l’aide d’un micro-casque et du logiciel Balibom installé sur l’ordinateur portable intégré dans la mallette de baladodiffusion.

Le contenu pédagogique a ensuite été synchronisé sur tous les baladeurs en distinguant par niveau (dictée pour les CE1 et dictée pour les CE2) et par difficultés, permettant une différenciation pédagogique plus fine.

Le temps de préparation pour l’enseignant fut relativement court grâce au logiciel très intuitif et le temps de mise au travail par les apprenants est très rapide. Les élèves sont davantage motivés et peuvent interrompre à tout moment l’écoute pour prendre le temps de réfléchir et de se concentrer sur l’écriture correcte du mot énoncé. Ils peuvent en manipulant le baladeur relancer l’écoute ou revenir sur un groupe de mot choisi, ce qui leur permet de gérer par eux-même leur travail, développant ainsi l’autonomie de l’élève.
La relecture est plus facile et adaptée, car elle est gérée, à son rythme, directement par l’élève.

L’enseignant, qui n’est plus alors focalisé sur son action d’énonciation de la dictée, peut être au plus près des difficultés des élèves. Il peut observer les stratégies utilisés par chaque apprenant, en les complétant si nécessaire pour permettre à l’élève d’orthographier correctement un mot.

Ce travail individualisé a été poursuivi par une correction collective réalisée sur le Tableau Numérique Interactif (TNI) de la classe où des élèves venaient écrire un mot de la dictée au tableau et expliquer son choix quant à l’écriture de ce mot. Au delà de l’orthographe, c’est ainsi plusieurs champ disciplinaires du français (grammaire, conjugaison, orthographe, vocabulaire) qui sont repris en insistant sur les stratégies cognitives à utiliser.

Cet outil de baladodiffusion est donc assez pertinent à utiliser, pas seulement pour des activités d’apprentissage de l’anglais, mais dans de nombreuses autres disciplines.

Il permet également de différencier les contenus pédagogiques en l’adaptant au plus près des difficultés des élèves, sans pour autant multiplier les documents papiers comme c’est parfois le cas lors d’activités plus traditionnelles. L’enseignant réalise alors plusieurs enregistrements de dictée du jour qu’il synchronise ensuite sur le baladeur numérique de l’élève ayant quelques difficultés.

Cette gestion facile et rapide des contenus pédagogiques est un atout majeur, associé à sa mise en place pertinente. Cela a permis aux élèves démotivés par l’orthographe de reprendre confiance dans ce type de travail et de voir également leur progrès et leur propre rôle dans l’acquisition de certaines compétences.

Sébastien CHERITAT - Enseignant à l’école des Chartreux - Classe de CE1/CE2

ATICE départemental des Hauts-de-Seine