Vous êtes ici : Accueil > Une " Ecole Innovante" > La classe mobile > Un logiciel de gestion de classe pour la classe mobile
Publié : 16 juin 2010

Un logiciel de gestion de classe pour la classe mobile

Gérer un groupe d’élève travaillant sur une classe mobile est bien plus facile avec un outil adapté.

Un logiciel de gestion de classe mobile

Afin d’utiliser pleinement la classe mobile, un logiciel de gestion de groupe de travail est indispensable. Il se lance simplement d’un clic à partir du poste maitre. Puis, cet outil recherche les autres ordinateurs grâce à la connexion en wifi. Un véritable travail en réseau est alors possible.

Dès lors, dans cette perspective, ce logiciel de gestion de groupe de travail facilite le travail de l’enseignant de différentes manières.

Un suivi du travail de l’élève permanent

En premier, il est possible d’avoir un visuel permanent de l’écran des élèves à partir du poste maître. L’enseignant a alors le contrôle sur leur travail depuis son ordinateur. Il peut ainsi verrouiller l’ensemble des PC afin de capter leur attention et donner ses consignes dans le calme. De même, il peut intervenir à tout moment sur le document de l’élève pour l’aider en réalisant la démonstration sur son écran.

La diffusion de documents facilitée

En second, la diffusion des documents est facilitée grâce à cet outil. Il suffit d’utiliser le poste maître pour transmettre un travail à faire à l’ensemble des élèves ou à quelques uns. Ce gain de temps, en évitant d’installer sur chaque ordinateur le document, est non négligeable. Il en est de même pour la réception de documents. On peut ainsi transmettre et recevoir des documents vidéos et audios, ce qui est pertinent en anglais par exemple. Une fois l’activité terminée, l’enseignant, de son poste, peut rassembler l’ensemble des fiches élèves pour les enregistrer sur sa clé USB.

Une communication personnalisée

Ensuite, le module de communication est très intéressant pour développer une approche différente de l’aide auprès de l’élève. Il est possible de discuter sous forme de tchate de la difficulté rencontrée. L’enseignant depuis son poste maitre peut répondre à l’élève, compléter ses explications voir lui montrer la manipulation directement sur son ordinateur sans perturber les autres élèves par son intervention.

Naviguer sur Internet sans risque

D’autres modules, comme la co-exploration de sites internet, sont pertinents également à utiliser de part la facilité de contrôle de la navigation sur le web à plusieurs élèves. L’enseignant peut interdire l’accès à certains sites internet et inversement guider avec précision l’élève sur un site afin de travailler sur les risques de la navigation sur le web.

Le travail en réseau permet également d’avoir un contrôle sur la gestion des impressions à partir de l’imprimante connectée en Wifi. De la même manière, il est possible de gérer l’usage de périphérique tels que les clés USB afin d’en interdire leur connexion ou d’intervenir avec accompagnement sur son usage.

Une évolution dans l’organisation pédagogique

Mais de loin, la pertinence de cet outil réside dans le fait de pouvoir, en utilisant un vidéoprojecteur, montrer le travail d’un élève et l’utiliser en le modifiant à partir de l’ordinateur d’autres élèves afin d’étayer une explication. Cette possibilité d’intervenir sur le travail de l’élève, l’annoter à l’aide d’une trousse d’outils de base du logiciel, faire partager ce travail aux autres et s’en servir comme support de travail peut apporter de nouvelles perspectives d’organisations pédagogiques.

Un élève peut alors être désigné comme chef de groupe et prendre les commandes pour réaliser lui-même une explication sur le travail de son camarade. Cet aspect collaboratif est très intéressant.

Vers de nouvelles pratiques de classe ?

L’association avec un tableau blanc numérique tout comme celui avec des tablets PC, est envisageable, , pour continuer ce travail sur les documents des élèves ou pour accentuer l’interactivité réalisée entre les élèves et leurs travaux. De plus, l’enseignant peut également créer ses interrogations à l’aide d’un module qui gère la préparation des questions et facilitent la correction tant pour l’enseignant que pour les élèves. Le suivi du progrès des élèves est également facilité par la mémorisation des résultats de l’élève.

Pour conclure, ce type de logiciel de gestion de classe installé sur des ordinateurs d’une classe nomade s’avère indispensable pour faire évoluer les pratiques pédagogiques actuelles en permettant davantage de collaboration entre élèves et une mise en valeur de leur travail qui devient de réels supports d’activités. Les apprentissages, outre l’aspect de découverte dans un premier temps, peuvent être davantage personnalisés afin de permettre à l’élève d’avancer à son rythme dans son propre parcours scolaire.