Vous êtes ici : Accueil > La vie de l’école > En classe > En classe de CM1-CM2 > Les Activités Pédagogiques Complémentaires (APC)
Publié : 1er décembre 2013

Les Activités Pédagogiques Complémentaires (APC)

Cette année, l’aide personnalisée est remplacée par des Activités Pédagogiques Complémentaires. Ceci permet d’élargir les activités possibles sur ce temps d’apprentissages en petits groupes.

En effet, en classe de CM1/CM2, ces APC ont été proposées sous 2 formes :
- un soutien pour les apprentissages pour quelques élèves de la classe
- une activité de production écrite et orale en appui sur la webradio, pour plusieurs élèves de chaque classe élémentaire.

Dans le cadre de l’aide individualisée, un travail en français a été réalisé en orthographe. Après un court exercice de copie pour aider à fixer l’écriture de mots, chaque élève devait dicter une phrase de son choix à son camarade qui l’écrivait sur une ardoise. Après une relecture attentive accompagnée par l’enseignant, l’élève qui avait dicté les mots se retrouvait dans la position du correcteur. Il relisait et corrigeait si besoin en émettant ces stratégies utilisées afin d’aider son camarade, sous la validation du maitre.

Enfin, ce travail se prolongeait par une activité sur tablette numérique en utilisant l’application Projet Voltaire.

Un travail sur les tablettes

L’apprenant observe une phrase et doit retrouver l’erreur orthographique. Ce dernier n’est plus dans la position du producteur de phrase mais correcteur. Il peut à tout moment s’appuyer sur un rappel de leçons concernant l’erreur qui était à trouver.

Le rappel de la leçon

L’enseignant pouvait suivre l’évolution du travail fourni par les élèves en s’appuyant sur un tableau de statistiques des erreurs trouvées ou non, de l’évolution des réussites et compléter si besoin ce travail par un appui plus individualisé.

Le suivi de l'acquisition des notions

L’élève travaillait à son rythme sur des phrases de difficultés différentes et pouvait affiner les problèmes rencontrés face à certaines règles d’orthographe et leurs applications afin de les surmonter plus facilement, une fois ciblées.

L’outil numérique, en complément du travail fait sur l’ardoise, a permis de renforcer la motivation des élèves pour l’orthographe, avec une confiance en soi accrue, illustrée par la visualisation rapide des statistiques qui mettait en avant les progrès réalisés.

L’ensemble des 4 élèves a poursuivi ce travail dans le cadre de la maison, en autonomie, sur ces tablettes, améliorant ainsi leurs compétences dans ce domaine de la langue française.

Sébastien CHERITAT - Enseignant de CM1/CM2 et ATICE