Vous êtes ici : Accueil > Ressources pour les élèves > La poussée d’Archimède
Publié : 19 mai 2011

La poussée d’Archimède

animation Poussée d’Archimède

La poussée d’Archimède est une force dirigée vers le haut, qui s’applique sur les objets qui sont dans un fluide, comme l’eau. C’est cette force qui fait flotter un objet, ou qui le fait paraître moins lourd dans l’eau quand il ne flotte pas.

Cette poussée ou force est égale au poids d’un volume du fluide égal au volume de l’objet qui est dans ce fluide. Pour un objet qui dépasse de la surface de l’eau c’est seulement le volume de sa partie sous la surface qu’il faut prendre en compte. La poussée d’Archimède est égale au poids de ce volume en eau.

Nous avons expérimenté la poussée d’Archimède :

La bouteille est vide : elle flotte
la bouteille est à moitié pleine d’eau : elle est entre deux eaux
la bouteille est pleine d’eau : elle coule

Nous avons appris que c’est grâce à la poussée d’Archimède qu’une Montgolfière peut s’élever dans les airs.

This image was copied from wikipedia:fr. The original description was :
Une mongolfière devant l’abbaye de Cluny Auteur : GIRAUD Patrick

En effet, l’air chaud est plus léger que l’air froid. Pour le mettre en évidence, Alexandre nous a proposé une expérience : faire brûler un sachet de thé. Il faut d’abord couper l’une des extrémités du sachet. On obtient ainsi une cheminée que l’on fait brûler.

Interprétation : on remarque que le sachet, après s’être partiellement embrasé, s’envole. En effet l’air chaud, lorsque le sachet brûle, contraste avec l’air plus froid qui est autour. On peut donc en conclure que l’air chaud est plus léger que l’air froid ambiant, ce qui fait voler le sachet de thé.

Voir en ligne : Poussée d’Archimède